Fil à la patte

Libres comme l'air
Mais conditionnés
Depuis les couches
Par les coutumes
Les retouches
Les costumes

Depuis la récré on court
Vers des titres posthumes
Haletants
Le sale temps
À surveiller

Celui qui coule
Dans les sabliers
Du boulot
Ce salaud
Qui déboule
Avec ses gros souliers

Allez file ! À la patte...

Libres comme l'air
Mais comprimés
Dans nos boîtes
Entassés, hélas

Flanqués de boss
Aux dents acérées
Nos boulons qui pètent
À tour de bras
Les mettent
Un peu dans l'embarras

À surveiller

Dixit le comité
Qui s'tate
En consultant les stats
Qui décide et
Qui constate
Que l'taux de suicides
Ou de phosphates
Devrait diminuer si
Comme prévu, stipulé ici
Oui, mais...

Libres comme l'air
De débrayer
Quand tout s'accélère
On peut toujours brailler
Ou bien rester sage
Pour se frayer
Un passage,
Une petite place
Dans la satiété

En semant des cailloux
En jetant des pavés
Dans la mare
Quand y'en a marre
De faire son trou
Avant de s'y coucher

Libres comme l'air



Paroles et musique : Jean Caron